Portes, fenêtres, volets et portails

Visiblement, vous allez avoir besoin d'un menuisier :-)

Portes, fenêtres, volets et portails

Visiblement, vous allez avoir besoin d'un menuisier :-)

Vous avez opté pour une nouvelle fenêtre ? Vous souhaitez l’installer vous-même ? C’est une excellente idée ! Cette menuiserie se pose très facilement. Dans la plupart des cas, l’intervention d’un professionnel n’est pas nécessaire. Pourtant, pour éviter les mauvaises surprises, des paramètres sont à prendre en compte, et cela, bien avant la pose. Dans le but de vous aider, découvrez dans ce présent article les points à ne pas négliger lors de l’installation d’une fenêtre.

Le diagnostic préalable : une étape à ne pas sous-estimer

Bien avant le choix du vitrage ainsi que la pose des fenêtres, il est important de réaliser un diagnostic préalable. Notez que ceci doit être réalisé par un professionnel. Cela vous garantit que la pose de la fenêtre est en mesure d’accéder aux standards mentionnés la règlementation thermique RT 2012. Il est également important de tenir compte l’effet thermos. Dans le même contexte, la ventilation doit être bien pensée afin d’assurer une excellente isolation. En outre, un diagnostic technique doit aussi être réalisé. Selon l’AQC ou Agence de la Qualité de la Construction, 2 points sont à prendre en compte : la ventilation et les vieilles menuiseries.

Notre conseil : si vous envisagez de confier la pose de votre fenêtre à un professionnel, il est important de le demander s’il a pris en compte le risque de condensation.

Quelle technique utilisée pour la pose de la fenêtre ?

Un point à ne pas négliger est la technique à opter pour la pose d’une fenêtre. Dans certains cas, il vous est possible de réutiliser le bâti. Dans d’autres, il vous est obligé de remplacer en entier les menuiseries. La première solution n’est possible que lorsque le bâti de la fenêtre est en bon état. La nouvelle fenêtre se place directement sur le dormant. Bien évidemment, cette technique est économique. Dans le cas contraire où l’ancien bâti est trop abimé pour être réutilisé, il vous faut remplacer totalement la fenêtre. Effectivement, la menuiserie sera posée au complet. L’avantage avec cette technique, c’est qu’elle assure une bonne isolation thermique et acoustique à la fenêtre.

Les différents aides et crédits d’impôt

Notez qu’installer une nouvelle fenêtre est un des travaux d’isolation, à condition que les matériaux et vitrages utilisés profitent d’une bonne performance. De ce fait, cela vous permet d’accéder à différentes aides. Pour cela, vous avez le crédit d’impôt, les primes énergie, l’Eco-PTZ et ANAH. Pour profiter toutes ces aides, il est important de bien choisir votre fenêtre. Si vous êtes novice dans de domaine, il reste important de demander de conseils à un expert en la matière.

Notre conseil : bien avant la pose de votre fenêtre, si vous envisagez de faire appel à un professionnel, il est important de réaliser un devis bien détaillé. Bien sûr, en ce qui concerne les questions techniques, ceux-ci sont à exposer au prestataire.